Paysages spectaculaires, le volcan Arenal et la cloud forest du Monteverde

Ça y est nous sommes arrivés au Costa Rica ! Plus précisément à San José sa capitale qui présente peu d’intérêt pour nous, c’est une ville très bruyante et sale. Nous y restons qu’une seule nuit avant de partir découvrir une partie du Nord-Ouest du pays, le Volcan Arenal et le Monteverde.

Nous allons voyager en bus local dans tout le pays, c’est un moyen pas cher et le réseau est bien desservi contrairement à ce que l’on pourrait croire. Les distances sont courtes mais cela prend beaucoup de temps dû à l’état délabré de la route et aux nombreux arrêts sur le trajet.
Pas besoin de louer une voiture pour parcourir le pays !


ARENAL – LA FORTUNA

La Fortuna est une petite ville construite au pied du Volcan Arenal. Très touristique, elle est le départ des nombreuses activités de la région.

La principale activité est la visite du Parc National du volcan. Nous nous y rendons en bus local et accédons au parc après un trajet d’une vingtaine de minutes et 2kms à pied. Après avoir payé l’entrée (15$/pers.), nous marchons tout d’abord sur un chemin amenant à un point de vue sur le volcan depuis un parking (sans charme). Nous faisons donc demi-tour pour emprunter tout d’abord le sentier Las Coladas pour atteindre d’autres points de vue. Dès le début du sentier nous sommes admiratifs devant une si belle végétation. Le parc se parcourt en quelques heures et nous sommes toujours plongés au cœur d’une végétation dense et variée. Les points de vue sur le volcan sont vraiment exceptionnels ! On se sent très petit et impuissant face à ce dôme de feu.
Un chemin de lave de l’éruption de 1992 est très impressionnant à voir. Il y a aussi une super vue sur le Lac Arenal.

Pour le retour, nous marchons sur le sentier El Ceibo où nous serons bouche bée devant l’immense et splendide Ceiba du parc.
En revanche, nous n’avons pas vu beaucoup d’espèces animales.

Le lendemain, nous marchons 2kms depuis notre hôtel jusqu’à atteindre El Salto, une cascade naturelle, où il fait bon se baigner et plonger. Notre premier bain de fraîcheur au Costa Rica.

Conseils pratiques :
– Pour se rendre à La Fortuna : prendre un bus au terminal 7/10 dans le centre de San José (2580 CRC/pers)
– Pour se rendre au parc national Arenal, il est possible de prendre le bus local, qui va en direction de Tilaran, depuis la gare centrale. Il s’agit de la solution la moins chère, environ 2 300 colons A/R par pers. Bien se renseigner la veille sur les heures de départ et celles pour le retour auprès du chauffeur. Le bus vous dépose sur le bord de la route principale à 2 kms à pied de l’entrée. Pour le retour, l’abris bus se situe au bord de la route direction La Fortuna.

Bonnes adresses :
Soda Viquez dans la Calle 468 proche du parc du centre qui propose une cuisine typique avec un casado à un prix abordable.
Soda Hormiga qui propose des casados vraiment pas chers.


MONTEVERDE – SANTA ELENA

Nous prenons ensuite la direction de la région du Monteverde et la ville de Santa Elena. C’est aussi une petite ville à 1500m d’altitude, point de rassemblement pour toutes les excursions.
Nous commençons le soir direction la Curi Cancha Reserve (20$/pers) pour une night walk. L’opportunité de voir d’autres espèces animales sortant principalement la nuit. L’excursion se passe dans la jungle sur des chemins bien balisés avec chacun une lampe torche. Nous sommes accompagnés d’un guide pendant les 3h de marche. Nous apercevrons un mout-mout (oiseau), des tarentules et grenouilles. Nous finissons la marche un peu frustrés par le peu d’animaux vus.

Le deuxième jour se passera dans les airs avec le parcours de tyroliennes de Sky Adventures, cadeau des 30 ans de Quentin. Une matinée qui commence par la visite du parc pendant 2h avec la traversée de 5 ponts suspendus et notre guide qui prend le temps de nous apprendre quelques astuces et particularités de la jungle.
S’en suivent les sensations fortes avec les tyroliennes qui passent au-dessus de la jungle et offrent un point de vue unique sur le Monteverde. Certaines tyroliennes font jusqu’à 750m de long, 100 mètres de hauteur et vont à 75 km/h ! Montée d’adrénaline assurée !

Passage par la visite du parc national Monteverde Cloud Forest Reserve (22$/pers) situé à 5 kms du centre. Nous voyons beaucoup d’oiseaux dont l’oiseau national du Costa Rica, qui est très simple, et le fameux Quetzal que nous cherchons depuis le Guatemala ! Un joli spectacle de quelques petites minutes. Le reste du parc nous offrira de jolis décors de jungle, la traversée d’un pont suspendu et à la fin des singes hurleurs.
En résumé, quelques espèces animales mais nous restons sur notre faim. Nous commençons à croire que tout nous est sur-vendu… Surtout que les excursions ou entrées dans les parcs sont très chères. Heureusement les autres parcs nous prouverons le contraire. Sans jumelles, nous nous rendons vite compte aussi qu’il est assez frustrant de ne pas pouvoir bien admirer les animaux. Nous décidons au retour de ce parc d’en acheter pour le reste du voyage.

Pour terminer dans cette région, nous décidons de visiter la production de café El Trapiche (32$/pers). Une visite riche en enseignement sur la production du café, les différents types qui existent et la salle des machines pour trier les grains. Nous aurons aussi des explications sur la petite production de canne à sucre, issue de la colonisation espagnole, et le cacao, que nous pourrons déguster. Nous finissons la visite par la confection de notre propre sucre de canne à emporter.

Bonne adresse :
Cabinas El Pueblo Hostel, très confortable et petit déjeuner très complet. Café et thé à disposition toute la journée.

Les Blog Trotters

4 Replies to “Paysages spectaculaires, le volcan Arenal et la cloud forest du Monteverde”

  1. Amate Carine dit : Répondre

    Le Costa Rica est surprenant ! J aime bcp !! Et il y a des ponts !!!! J adoore les ponts !
    Hâte d découvrir la suite du voyage 🤗

    1. marine&quentin dit : Répondre

      Et oui c’est le pays des ponts suspendus ! Surtout dans le Monteverde 😉

  2. Lydia et Stéphane dit : Répondre

    Fabuleux l’immense ceiba! On dirait que vous posez devant les pieds de « je s’appelle groot ». Une autre galaxie ce pays 🙂

    1. marine&quentin dit : Répondre

      Il était énorme !! on se sent petit à côté de lui ! Le plus grand des arbres que l’on ai vu 🙂

Laisser un commentaire