Treks d’acclimatation au Pérou : Laguna 69 et Wilcacocha

Nous débutons notre séjour péruvien dans la Cordillère Blanche où la ville principale est Huaraz, à 400km au nord de Lima.

Nous sommes à 3000m d’altitude et notre gros objectif est de faire le trek de Santa Cruz 2 jours plus tard. Pour cela nous sommes obligés de s’acclimater à l’altitude pour éviter le fameux « sorroche » (le mal d’altitude).

Pour notre voyage au Pérou, nous sommes accompagnés de Jessica alias Ronflette la chômeuse baroudeuse !


LAGUNA WILCACOCHA

Nous voilà partis en début d’après midi pour notre 1ère randonnée. 8km aller-retour avec un dénivelé positif de 600m pour arriver au lac.

Pour une mise en jambes, ce n’était pas facile ! Le chemin commence assez raide et après 1 mois au Costa Rica sans vraiment se fatiguer sur le plan sportif, nous sentons la difficulté !

Ce qui nous motive c’est cette vue sur la cordillère qui est magnifique au fur et à mesure que l’on monte. Les plaines sont arides et les sommets sont enneigés.

1h40 pour monter, arrivés en haut on profite du calme et de la vue. Le temps de faire quelques photos et de filmer avec le drone, nous devons vite redescendre avant qu’il fasse nuit et c’est surtout qu’il fait très froid une fois le soleil couché !

1h de descente, les genoux sont bien sollicités. Cette première randonnée nous aura bien épuisée !

Conseils pratiques :
– prendre un collectivo dans le centre de Huaraz proche du mercado central : 2PEN/pers A/R, et demander l’arrêt de la laguna Wilcacocha.


LAGUNA 69

Après 2h30 de route nous voilà arrivés au début du chemin de randonnée pour la Laguna 69, connue pour être d’un bleu éclatant.

L’objectif est de monter à 4600m d’altitude. 14km A/R avec 800m de dénivelé positif. Il est 8h30, emmitouflés dans nos manteaux et bonnets, on peut y aller !

La première partie (1h) se fait facilement sur un faux plat où l’on traverse une grande plaine entourée de cascades immenses. Les paysages sont superbes. On traverse plusieurs petits ruisseaux.

La deuxième partie (1h) commence à grimper un peu plus. Les sentiers sont en lacet et le soleil commence à nous réchauffer. Les paysages sont un peu plus secs par ici. Nous arrivons sur un plateau où nous croyons être arrivés, mais pas du tout. Il reste la partie la plus difficile !!

La troisième partie (1h) est beaucoup plus raide, mais pas insurmontable. On ne fait pas de pause pour ne pas couper notre élan, car il est plus difficile de reprendre son souffle à cette altitude après s’être arrêté. La météo nous joue des tours, on passe de la pluie à la neige puis au soleil !!

Heureux d’être arrivés en haut, la vue sur le lac vaut tous les efforts de cette montée ! Plus le temps se dégage et plus les glaciers se reflètent dans l’eau. C’est sublime !

Il y a beaucoup de monde mais on en fait vite abstraction. Le temps d’un pique nique nous profitons de ce paysage incroyable.

Maintenant il va falloir redescendre, ce qui est bien plus facile qu’à l’aller ! Nous aurons passé 7h en tout sur le site.

Conseils pratiques :
– prendre un collectivo direction Yungay : 5PEN/pers puis un taxi pour Cebollapampa : 15PEN/pers
– prix du boleto du Parc National de Huascaran : 30PEN pour 1 jour/60PEN pour 3 jours/150PEN de 4 à 30 jours. Ce dernier est une bonne option si vous partez faire des treks de plusieurs jours par la suite.
– possibilité de camper sur place (prévoir un équipement chaud !).
– possibilité d’y aller avec une agence pour 35PEN/pers. Prévoir une journée complète.

Bonne adresse :
Tony’s House Hostel, un peu à l’écart du centre mais facile d’accès. Tenu par Carla, adorable hôte qui prépare de bons repas. Cuisine commune et possibilité de laisser ses affaires pendant les treks de plusieurs jours.

Après ces 2 randonnées et pas de sorroche à déclarer, nous sommes fins prêts à attaquer notre future challenge : le Santa Cruz !

Les Blog Trotters

One Reply to “Treks d’acclimatation au Pérou : Laguna 69 et Wilcacocha”

  1. […] avoir fait nos 2 premières randonnées d’acclimatation à l’altitude, nous allons enfin pouvoir partir à l’aventure sur le sentier de Santa […]

Laisser un commentaire