Le Salar d’Uyuni, l’aventure bolivienne dans le Sud Lipez

Une de choses que nous attendions le plus dans notre voyage : le Salar d’Uyuni !!

4 jours de rêve à sillonner les routes du Sud Lipez en Bolivie, entourés de montagnes, de plaines désertes, de lagunes et de désert de sel. Un pur bonheur !

Nous sommes partis début septembre, il a fait très beau et bon en journée. La matin, le soir et la nuit il fait par contre bien froid !

C’est parti pour un résumé de notre aventure de 4 jours !

Infos pratiques :

De quelle ville partir ?
Quelle agence ?
Combien ça coûte ?
Que faut-il apporter ?
De quelle ville partir ?

Nous sommes partis de Tupiza, grandement recommandé par d'autres backpackers que nous avons rencontré.

 

Le tour depuis Tupiza est de 4jours/3nuits. Il permet de faire le tour dans le sens inverse des départs depuis Uyuni, et donc de croiser moins de monde ! Le jour du départ nous étions plusieurs agence à partir mais à des intervalles différents, donc on se croisait très peu et c'est vraiment agréable !

 

Les tours sont forcement un peu plus cher mais de meilleure qualité selon nous. Nous étions 4 dans le 4x4 alors que les agences que nous croisions partant de Uyuni étaient à 5 voire 6 dans la voiture !!

 

La ville d'Uyuni est une usine. Nous avons pu le voir à la fin de notre tour dans le Salar. La plupart des touristes viennent ici depuis La Paz (c'est plus proche que Tupiza) et c'est aussi la ville de départ pour San Pedro de Atacama. Il y a donc une grosse concentration de touristes backpackers ou voyageant en séjour organisé. 

Quelle agence ?

Nous avons choisi l'agence Natural Adventure que l'on recommande à 100% !!

 

L'organisation est top, à l'agence on vous explique tout le déroulé du programme. Ce n'est pas survendu car nous avons fait tout ce qui nous a été présenté !
C'est avec Mario notre chauffeur/guide et Délia la cuisinière que nous sommes partis 4 jours.

 

Nous étions 4 à l'arrière du 4x4 ce qui permet de ne pas être trop serrés et de profiter au maximum des paysages.

Combien ça coûte ?

Nous avons payé 156€/personne. Plus il y a de personne dans le 4x4, moins vous payez.

 

A cela il faut rajouter les droits d'entrée aux Parcs Nationaux, bains thermaux… qui sont d'environ 30€/personne.

Que faut-il apporter ?

Les gros sacs sont sur le toit du 4x4.

 

Voilà ce que nous avons pris avec nous dans la voiture :
- matériel photo/vidéo/drone. Attention il y a beaucoup de poussière ! Pensez à les protéger.
- un manteau/coupe-vent selon la saison. Il faisait froid le matin et en fin de journée.
- de quoi grignoter. Tout est prévu pendant le tour mais des petits fruits secs passent toujours bien !

 

Les indispensables pendant le tour :
- un bon duvet. Même si il y a 4 ou 5 couvertures sur les lits, le duvet était vraiment le bienvenue !
- des vêtements chauds. Le matin et le soir dans les auberges il fait froid et il n'y a pas de chauffage. 
- si vous êtes sensible à l'altitude : achetez en avance des feuilles de coca, apportez un baume à la menthe poivrée (maux de tête, nausées) et Paracétamol si besoin.

Jour 1 : Tupiza -> Quetena Chico (300km)

Nous partons de la ville à 7h30 et roulons une petite heure avant de s’arrêter prendre un petit déjeuner depuis un magnifique point de vue.

Les premiers paysages sont magiques, nous traversons des plaines et des ruisseaux, roulons sur une piste complètement cabossée et dans du sable. Des lamas, alpacas et vigognes nous observent.

On s’arrête déjeuner dans un lieu magnifique qui s’appelle Ciudad del encanto. Ce sont des formations rocheuses impressionnantes sculptées par la pluie et le vent.

La route continue jusqu’au village abandonné de San Antonio de Lipez où il ne reste plus que des ruines puis jusqu’au point de vue du volcan Uturunku avec à ses pieds une magnifique lagune.

Nous arrivons juste avant la tombée de la nuit au village de Quetena Chico pour dormir dans une auberge. Nous avons fait presque 300km et respiré beaucoup de poussière aujourd’hui. 

Nous avons hâte de connaître le programme de demain tellement cette première journée était magnifique. Mario notre guide vient nous expliquer son déroulement, autant vous dire que nous sommes impatients d’y être !

Un bon repas bien chaud et nous pouvons aller nous coucher bien couvert et emmitouflés dans nos duvets, heureux de cette journée fabuleuse !

Jour 2 : Quetena Chico -> Villa Mar (300km)

On se réveille tranquillement pour cette deuxième journée dans le Salar.

Nous nous arrêtons le long d’une ferme de lamas et alpacas, tous aussi beaux les uns que les autres.

Le matin nous découvrons de magnifiques lagunes dont la laguna blanca et la laguna verde. Aujourd’hui il n’y a pas beaucoup de vent donc l’eau de la lagune n’est pas très verte.
Nous nous retrouvons face au volcan Licancabur au sommet encore enneigé se reflétant dans la lagune. Une image saisissante par sa beauté, d’autant plus que ce volcan fait parti de la Cordillère des Andes, nous n’avons jamais été aussi proche de cette mythique chaîne montagneuse !!
Le Chili se trouve juste derrière.

Difficile de quitter ce splendide lieu, mais les bains thermaux nous attendent ! 20 petites minutes de baignade face à des paysages exceptionnels, on ne peut pas rêver mieux avant d’engloutir notre délicieux repas préparer par Délia notre cuisinière.

On peut maintenant se rendre aux geysers Sol de Mañana. Il y a peu de fumeroles mais des couleurs explosives dans chaque cratère. On sent que ça bouge sous nos pieds, c’est impressionnant !

C’est parti pour la dernière visite de la journée, l’une des plus attendue, la Laguna Colorada connue pour sa couleur rose/rouge et ses flamands roses par centaine.
Il y a énormément de vent cet après-midi et beaucoup de nuages, la couleur de l’eau n’est pas aussi rose que nous l’espérons mais voir ces flamingos majestueux dans leur milieu naturel prendre leur envol au dessus de la lagune, c’est magique !

Nous partons en direction de notre auberge où nous pouvons prendre une douche bien chaude et manger un autre très bon repas, avant d’aller se coucher et rêver de ces paysages que nous avons eu la chance de voir !

Jour 3 : Villa Mar -> Santiago de Chuvica (200km)

Réveil particulier aujourd’hui pour tous les 2, nous fêtons nos 1 an de mariage !! Quoi de plus beau de célébrer ça dans un cadre de rêve !

Nous commençons la journée par visiter les formations rocheuses connues du Salar : copa del mundo, el camel, Italia perdida… Ce n’est pas le plus impressionnant du programme mais le chameau en vaut la peine !

Prochain arrêt : la laguna negra. On se croirait encore sur une autre planète ! Marcher sur l’herbe à travers des rochers et ruisseaux entourés de chinchillas endormis c’est plutôt sympa.
Après avoir escaladé quelques rochers (rien de bien difficile) nous surplombons la fameuse lagune noire. Elle est noire grâce à des algues spécifiques, qui peuvent aussi se manger.
C’est calme et reposant, on y reste une bonne 1/2 heure.

Partons maintenant à la découverte du canyon de l’anaconda. Il faut aller sur le bord d’une falaise (très très haute) pour apercevoir la forme particulière du ruisseau : un anaconda. Mieux vaut ne pas avoir le vertige !

Après un pique nique au bord d’un ruisseau nous reprenons la route vers le village de Julaca où se trouve le chemin de fer qui mène au Chili. Le train transporte des minéraux et passe encore 2 fois par semaine.
On s’arrête goûter une bière de la région et nous repartons vers notre destination final : le Salar !

Plus nous avançons, plus les paysages changent et deviennent plats et blancs, le désert de sel n’est plus très loin.
Nous arrivons aux portes du Salar, le village où nous passerons la nuit se trouve ici.

Mario nous propose de reprendre le 4×4 et de partir admirer le coucher de soleil. Nous sommes presque seuls, les pieds sur cette grosse couche de sel. Le ciel commence à changer de couleur passant de l’orange au rouge puis au violet. C’est magnifique !!

Délia nous a préparé un délicieux repas pour cette dernière soirée ensemble, accompagné d’une bouteille de vin rouge. On peut fêter nos noces de coton !

Jour 4 : Santiago de Chuvica -> Uyuni (150 km)

Il est 5h30, nous partons de l’hôtel pour aller voir le lever de soleil depuis Isla Incahuasi (l’île aux cactus).
Malheureusement les couleurs rougeoyantes apparaissent quand nous sommes encore dans le 4×4, il aurait fallu partir plus tôt. C’est en montant les marches de l’île à toute vitesse que nous arrivons juste à temps pour voir le soleil sortir derrière la montagne.

Nous sommes une cinquantaine, chacun assis sur un rocher, admirant cette boule de feu se lever. Le silence règne. Tout le monde attendait avec impatience ce moment !

Nous sortons le drone pour filmer cette magnifique île posée en plein milieu du Salar.

Tous les 4×4 sont garés en bas, nos guides et cuisinières nous attendent pour prendre un petit déjeuner au soleil.

On continue notre route pour se lancer dans une séance photo mémorable et assez sportive. On vous laisse découvrir tout ça en image !

Direction le monument du Dakar et les drapeaux mythiques du Salar. Instant symbolique et émouvant de voir tous ces drapeaux voler ensemble. Des millions de personnes sont venues ici et se dire que nous aussi nous avons eu cette chance immense de sillonner presque 1000km du Sud Lipez bolivien !

Nous sommes tout proche d’Uyuni, la destination finale de ce parcours. Nous visitons le cimetière de trains et il est temps de dire au revoir à nos supers acolytes de voyage, car Quentin et moi s’arrêtons ici pour partir dès le lendemain au Chili.

Merci à John et Christine pour ces 4 jours géniaux passés avec vous !!
Merci à Mario et Délia d’avoir réalisé un de nos rêves et de l’avoir rendu si beau !

Maintenant rdv au Chili, à San Pedro de Atacama.

Les Blog Trotters

2 Replies to “Le Salar d’Uyuni, l’aventure bolivienne dans le Sud Lipez”

  1. […] de nous d’avoir accompli ce défi jusqu’au bout sans rien lâcher ! Prochain rdv au Salar d’Uyuni […]

  2. […] un long voyage depuis la ville d’Uyuni en Bolivie nous arrivons à San Pedro de […]

Laisser un commentaire