Machu Picchu, découverte du mythique site Inca

Ce jour là nous l’avons attendu ! Comme l’impression que nous allons réaliser le rêve d’un peu tout le monde, aller au Machu Picchu.

Il est 9h du matin, nous sommes toujours à Ollantaytambo dans la vallée sacrée, nous prenons un mini bus pour Hidroelectrica. Le trajet est plutôt court (4h), il y a des fuites d’eau à l’arrière du bus qui coulent sur Quentin, mais à part ça on est impatients d’arriver !

Le bus dépose tout le monde à la gare ferrovière d’Hidroelectrica, où part un train menant à Aguas Calientes (la ville au pied du site). Nous avons opté pour la marche (et oui encore !) le long des rails. La plupart des gens prennent ce chemin pour économiser le trajet en train.
Cela s’avère une très bonne option, c’est une marche de 2h30/3h assez simple. Le chemin contourne tout le site du Machu Picchu (que l’on ne peut malheureusement pas voir) et passe à travers de beaux décors de jungle. On y retrouve des perroquets et fleurs tropicales, ce qui nous rappelle les paysages du Costa Rica !

Le train passe 2 fois à côté de nous, on peut voir à l’intérieur ça a l’air assez chic ! Une petite envie de s’y accrocher en mode aventurier nous traverse l’esprit !

Après cette belle expérience nous arrivons donc à Aguas Calientes, la ville au pied du Machu Picchu. Elle n’a pas vraiment de charme, des restaurants et supérettes sont en enfilade dans toutes les rues. C’est aussi très cher !
Nous dînons dans un très bon restaurant, notre portefeuille ne nous remercie pas…, nous partons nous coucher bien plus tard que prévu !

Histoire
L’empereur Pachacutec serait à l’origine de la construction du Machu Picchu au XVe siècle. Ils étaient une petite centaine de personnes à vivre sur le site.  Lors de la conquête espagnole, les espagnols ne se sont pas emparés du site car difficile d’accès.
C’est en 1911 que l’historien et explorateur Hiram Bingham découvre le Machu Picchu ensevelit sous une épaisse végétation. Il n’y resta que 2 jours et revint un an plus tard pour entreprendre des recherches scientifiques, encore poursuivies à ce jour.
La véritable histoire du site inca n’est toujours pas établie ce qui laisse une grosse part de mystère sur son origine.
Aujourd’hui le Machu Picchu est une des sept nouvelles merveilles du monde et est inscrit au Patrimoine de l’humanité.

Réveil à 3h30 du matin (et oui le Machu Picchu ça se mérite !), nous partons à 4h30 en direction du poste de contrôle des billets. Après 1h d’attente nous pouvons enfin monter les premières marches menant à l’entrée principale du site. Nous n’avons pas pris le bus pour y accéder, un petit luxe bien trop cher pour nous !

Nous commençons éclairés à la frontale et assistons au lever de soleil dans ce décor de rêve. Par endroit les montagnes sont au milieu de la brume, c’est magique !
Moins d’une heure plus tard, nous arrivons donc à l’autre entrée, plus que prêts à voir l’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Sur les conseils de Mehdi et Violaine nous commençons par les ruines en bas du site. En effet c’est une super idée car il n’y a personne (tout le monde se précipite au mirador), nous pouvons profiter des lieux presque seuls. On y croise les seuls habitants des ruines : les lamas.

Par moment nous sommes complètement envahis par la brume, cela apporte un côté très mystérieux aux lieux. Ambiance chamans et potions magiques au rendez vous !

Nous visitons :

  • Le secteur urbain avec : le Temple du Soleil, la rue des Fontaines, la Maison de l’Inca, l’Intiwatana (observatoire astronomique), les Trois-Portes…
  • Le secteur agricole avec : les terrasses qui étaient cultivées de maïs et pommes de terre, et le Mirador.

Il est maintenant temps d’aller voir ce fameux mirador dont la vue sur les ruines est bien connue de tous. Et en effet quelle vue !! On surplombe toutes les ruines, c’est magnifique.

Nous avons pris le billet combiné avec la Montaña avec l’accès à 9h. Presque 4000 marches (A/R) nous attendent. Le début est plutôt simple, mais après ça se corse. Les marches sont de plus en plus hautes et assez glissantes. De quoi se faire de belles frayeurs !
Arrivés en haut (1h20 de montée) c’est la récompense absolue ! La vue sur le Machu Picchu et les montagnes autour est incroyable. Il n’y a pas vraiment de mots pour décrire ce que nous voyons. Nous avons eu seulement 15min pour observer les ruines car la brume nous joue des tours et s’invite au spectacle.

Il faut maintenant redescendre de la Montaña et du Machu Picchu pour arriver aux rails et ensuite retourner à Hidroelectrica pour prendre un bus. Enfin essayer..
Et oui nous n’avons pas réservé notre billet retour ! Quelle erreur, une fois arrivés à la station de bus des centaines de personnes attendent et nous avons énormément galéré à trouver un bus acceptant de nous prendre. Le pire c’est qu’il y en a plusieurs qui partent avec des places disponibles voire presque à vide !
Soulagés d’avoir trouvé, nous mettons 8h pour retourner à Ollantaytambo ! Oui oui 8h contre 4h à l’aller. C’était très très long.

En résumé le Machu Picchu restera un souvenir inoubliable. Quelle chance nous avons eu de le visiter !

Combien coûte le Machu Picchu ?

  • 150 soles pour le Macchu Pichu
  • 200 soles Machu Picchu + Montaña ou Machu Picchu + Huayna Picchu (à réserver longtemps à l’avance).
  • il y a une navette qui relie Aguas Calientes jusqu’à l’entrée du site : 24$ A/R par personne

Où acheter ses billets ?

  • au Ministerio de la cultura à Cusco (ce que nous avons fait)
  • dans une agence
  • dans une billetterie à Aguas Calientes (pas sûr de la disponibilité des billets).

Comment se rendre au Machu Picchu ?

Il n’y a pas de route menant à Aguas Calientes. Les seuls moyens pour y aller sont le train ou à pied depuis Hidroelectrica.

  • En train (solution chère) :
    • depuis Cusco jusqu’à Aguas Calientes
    • depuis Cusco prendre le bus jusqu’à ollantaytambo puis le train jusqu’à Aguas Calientes
    • depuis Cusco ou Ollantaytambo prendre le bus jusqu’a Hidroelectrica et prendre un train jusqu’à Aguas Calientes
  • En bus (solution économique) : depuis Cusco ou Ollantaytambo aller jusqu’à Hidroelectrica puis marcher (10km) le long des rails de train jusqu’à Aguas Calientes

Infos Pratiques

  • le site ouvre de 6h à 17h
  • l’entrée du contrôle des billets en bas du site ouvre à 5h, y aller en avance pour éviter d’attendre longtemps et pour arriver plus rapidement sur le site !
  • la visite du site passe très très vite surtout avec l’ascension de la Montaña.
  • il y a un sens de visite du site, des employés sont postés un peu partout pour vous « empêcher » de faire demi tour. Il y a quand même moyen de négocier, sinon ils vous demandent de prendre la sortie et de repasser par l’entrée (droit d’une sortie comprise dans le billet).
  • interdits : grand sac à dos, drone, trépied, bâtons de marche. Une consigne se trouve à l’entrée.

Les Blog Trotters

One Reply to “Machu Picchu, découverte du mythique site Inca”

  1. Amate carine dit : Répondre

    Que dire ..
    De toute beauté….. Des photos exceptionnelles
    Un article top ,j adore 12h05 le 10/10 et je suis au Machu Picchu😍

Laisser un commentaire