Le Tikal, un site maya majestueux – La ville de Flores

Afin de rejoindre notre première étape au Guatemala, la ville de Flores, nous prenons un mini-bus depuis Bacalar au Mexique. Lors de ce voyage, nous traversons le Belize. Tout le long de la route nous voyons beaucoup de maisons colorées et de type colonial anglais. Nous profitons d’un arrêt à Belize City pour goûter un plat traditionnel et le rhum local.
En bas de cet article nous expliquons nos passages de frontières et la compagnie utilisée.

Nous arrivons en fin de journée à Flores (après 11h de trajet) qui se situe sur une île du lac Petén Itzá. Elle est très charmante avec de jolies rues, maisons et offre de belles vues sur le lac. Elle n’a pas beaucoup d’intérêt, hormis d’être le point de départ pour visiter le Tikal.

Pour visiter les alentours, nous prenons une lancha pour la ville de San Miguel située juste en face de Flores. Après une marche de 30mn dans la jungle, et la rencontre avec des singes sauvages, nous arrivons à la Playa El Chechenal. On peut s’y baigner, l’eau est chaude mais quel bonheur de pouvoir se rafraîchir par cette chaleur !
Sur le chemin du retour, nous décidons de marcher jusqu’au mirador pour admirer le beau panorama sur la jungle, le lac et la ville.

Flores – Bonnes adresses :
Restaurant San Telmo : propose une très bonne cuisine variée, végétarienne et vegan, avec une vue directe sur le lac. Un peu cher mais magnifique pour le coucher du soleil.
– Au nord de la calle 15 de septiembre, un tout petit restaurant avec seulement 2 tables proposant un bon petit déjeuner pas cher (on ne se souvient plus du nom).
– Playa El Chechenal (payante 5GTQ par pers) : possibilité de la rejoindre directement en lancha (125GTQ) ou de prendre une lancha jusqu’à San Miguel et emprunter le sentier (solution la moins chère – 10GTQ A/R par pers).


LE TIKAL

Il est 4h30 du matin nous attendons notre bus pour aller visiter le splendide site archéologique du Tikal.
Nous avons fait le choix d’y aller sans guide et de nous débrouiller avec les explications, assez complètes, de notre Routard.

Son histoire
Le site est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1979.
Les Mayas arrivent au VIIe siècle avant J.C et commencent à construire le Tikal, signifiant « le lieu des échos ».
De 250 à 900 après J.C le site est à son apogée avec son activité commerciale et militaire. C’est grâce au roi Ah Cacao (682-734) que la cité devient une grande puissance, les grandes pyramides de la Gran Plaza dateraient de cette période.
Vers la fin du IXe siècle les habitants abandonnent le site, la nature reprend ses droits et des archéologues le découvrent au XIXe siècle.
La superficie du parc protégé est de 576km², aujourd’hui les ruines de l’ancien Tikal occupent 16km². Il y aurait eu 3000 structures sur l’ensemble du site avec des groupes de maisons tout autour du centre.
Comme dans certains sites du Mexique, les Mayas stockaient l’eau de pluie dans des chultunes.
Si vous êtes un amateur de Star Wars, vous savez déjà peut-être que le site à servi de décor pour un des films de la saga, l’épisode IV ! Retrouvez en photo (plus bas) la vue mythique du film.

Il est maintenant 6h du matin, une fois les barrières de sécurité passées, nous nous engouffrons dans la forêt vierge du site. C’est le calme absolu, hormis le chant des oiseaux et les bruits de la jungle qui nous accompagnent jusqu’au premier temple. Un plaisir pour les oreilles et pour les yeux.

Voici les principaux temples visités :
Le Templo V un des plus anciens du site mesurant 57m de haut soit le deuxième temple le plus élevé. Sa façade principale a été restaurée, malheureusement on ne peut pas y monter, les escaliers n’ayant pas été refaits jusqu’en haut.
Des photos à côté du temple illustrent les étapes de la restauration.

Autour de la Gran Plaza
Le Templo I, c’est le temple du grand jaguar, le roi Ah Cacao . Sa chambre funéraire a été retrouvée 6m sous terre. Il mesure 45m de haut et ne peut pas être grimpé.
Le Templo II, c’est le temple des masques dédié à la femme du roi Ah Cacao. Il fait face au Templo I et a été construit avant celui-ci (enfin un temple dédié à une femme !). Il mesure 38m de haut et nous pouvons emprunter un escalier en bois pour accéder à sa plateforme principale qui offre une belle vue sur la Gran Plaza.

L’acropole centrale rassemble les édifices administratifs et maisons de la noblesse. Elle mesure 215m de long et peut être explorée. Très bien restaurée, elle garde tout de même son charme sauvage avec les arbres et la pelouse qui ont poussé à l’intérieur. Nous y avons vu un beau singe cherchant de la nourriture ! La vue sur les deux temples de la Gran Plaza est splendide.

L’acropole nord où se trouvent plusieurs édifices ayant été recouverts plusieurs fois (plus de 12 fois). On peut y voir un immense masque du dieu Chac très bien restauré et les différents stades de restauration en cours des temples et marches. Encore une vue magnifique depuis les plateformes.

El Mundo Perdido, c’est une place avec en son centre une pyramide de 32m de haut qui servait d’observatoire astronomique. Nous accédons à son sommet par un escalier en bois assez raide et sous une forte chaleur !
D’en haut nous avons un panorama sur l’ensemble du parc et des temples. Il n’y a pas d’ombre sur la plateforme, nous redescendons rapidement !

Le Templo IV, appelé également le temple du serpent à deux têtes. C’est la pyramide la plus haute du site avec ses 65m de haut et celle ayant servi de décor pour Star Wars. C’est grâce à un escalier en bois que l’on atteint le haut du temple et là…c’est un émerveillement devant la beauté du site ! On y aperçoit les sommets des pyramides qui émergent entre la cime des arbres. La vue est à couper le souffle mais encore une fois il n’y a pas d’ombre, on ne peut pas y rester longtemps car le soleil chauffe beaucoup aujourd’hui !

Nous avons adoré visiter le site du Tikal ! C’est le plus beau, le plus préservé et authentique de tous les sites que nous ayons pu visiter.
La basse saison fait que nous avons eu l’impression d’être les seuls à explorer le site. Cela a rendu la visite encore plus agréable et extraordinaire.
Le prix de l’entrée est assez cher, mais nous comprenons que c’est nécessaire pour continuer à restaurer tous les édifices car certains temples sont complètement détruits ou cachés sous la végétation.

C’est une étape à inclure absolument dans son voyage au Guatemala !



Passage de frontières du Mexique (Bacalar) au Guatemala (Flores)

Nous avons pris un bus avec la compagnie Marlin Espadas qui est venue nous chercher à 8h à la gare routière de Bacalar (Mexique). Nous avons fait un arrêt à leur bureau à Chetumal (Mexique) pour remplir les papiers pour la douane mexicaine.
Mexique – Belize : il faut descendre du bus pour aller payer la taxe de sortie du territoire mexicain (533$Me ≈ 23€/pers) qui est inévitable sauf si elle est comprise dans votre billet d’avion. Bien se renseigner auprès de sa compagnie aérienne si la « Mexican Tourism Tax » est incluse (ce qui semble être rarement le cas pour les vols uniquement allers). Ensuite remonter dans le bus pour aller à la douane du Belize (pas de frais d’entrée) où nous remplissons un papier d’entrée sur le territoire. À Belize City, pause déjeuner et changement de bus.
Belize – Guatemala : il faut aussi descendre du bus pour aller payer la taxe de sortie du territoire bélizien (32,5BZ$ ≈ 16US$ ≈ 14€/pers) puis passer la douane guatémaltèque (pas de frais d’entrée). Le bus attend après la frontière du Guatemala.

Coût total/personne  73€ (bus 36€, douanes 37€)
Durée du trajet 11h

Les Blog Trotters

4 Replies to “Le Tikal, un site maya majestueux – La ville de Flores”

  1. Amate carine dit : Répondre

    Plein les mirettes !!!! De toute beauté, c magique…le dieu cacao!!! Mais il était pour moi celui là 😉😛 merci merci je voyage avec bcp de plaisir c est si beau ,heureuse pour vs mes ptis grands 👍😘😘

    1. marine&quentin dit : Répondre

      C’est un endroit magnifique ! On a adoré 🙂

  2. Des endroits magnifiques merci j ai l impression de voyager grâce à vous gros bisous à vous 2

    1. marine&quentin dit : Répondre

      Merci Sandrine ! On a adoré le Guatemala !

Laisser un commentaire