Koh Phangan et Koh Tao

Du 27 août au 4 septembre 2014, 

Après avoir atterri vers minuit à Bangkok nous cherchons un hôtel dans et proche de l’aéroport pour y passer les quelques heures avant le prochain vol prévu à 10h. Et bien, autant se le dire, les hôtels proposés sur place sont chers, alors on finira sur les bancs de l’aéroport.

On décolle avec un peu de retard de BKK pour Surat Thani où nous avons quand même la liaison avec le bus (tout est bien rodé avec AirAsia). Pas de souci non plus pour le dernier transit avec le ferry.

3h de ferry pour arriver à Koh Phangan. Les paysages des îles sont magnifiques. On est vraiment dans un endroit sublime. Le voyage est malheureusement plus long que prévu car une fois le port en vue, notre bateau prend un autre cap pour éviter la petite tempête qui s’abat sur l’île. On arrive donc 45min plus tard sur le port et sous la pluie !! Ah bon il fait beau dans les îles…

On prend un taxi pour notre logement à Shambhala Bungalow. Un petit village de bungalows proche de la mer très joli et cosy. Avec en prime un bungalow en beachfront. La mer est à 10 mètres de nous !!

Nous passons 4 jours à sillonner l’île en scooter. C’est le meilleur moyen de se déplacer pour pas cher. Nous voyons des cascades dans le centre de l’île, faisons la tournée des plages du nord au sud avec des paysages magnifiques. Le soir à Thong Sala il y a un marché de nuit.

Malheureusement le temps n’a pas vraiment été de la partie durant ces 4 jours. Seulement un jour de soleil.

Nous partons pour l’île de Koh Tao avec déjà plein de belles images en tête.

Après un trajet d’1h30 nous posons nos pieds sur Koh Tao. Une île plus petite que Koh Phangan (21km2). Comme d’habitude, une masse de thaïs nous accueille pour nous proposer un taxi ou une chambre. Heureusement nous avons trouvé, pendant le trajet, quelqu’un qui nous emmène gratuitement à son club de plongée.

On s’est en effet décidé à essayer la plongée sous marine dans l’un des sites les plus beaux de la Thaïlande.

Nous logeons à Tao Tong Villa avec un bungalow en bord de mer, petite plage privée et un accès beaucoup simple en scooter.

Le lendemain départ pour l’initiation à la New Heaven Dive School, avec notre monitrice Alexandra, canadienne. La matinée nous permet de découvrir la mise en place de l’équipement de plongée, de faire des exercices de base dans l’eau (enlever l’eau de son masque en plongée, remettre son régulateur pour respirer une fois enlevé,…). Et après départ pour une plongée à 5 mètres au « Japanese Garden » au nord de l’île.

Après cette découverte sans encombre (Quentin ayant eu peur pour ses oreilles mais aucun souci), on se décide à continuer et à passer notre Open Water. C’est un certificat qui nous permet de nager partout dans le monde à 18 mètres de profondeur !!

Les 2 autres jours nous les passons à faire le matin 1h de théorie (en anglais) et ensuite à aller faire 2 plongées. Les plongées se font dans différents sites de l’île, à différentes profondeurs (5, 10, 18m) et on en prend plein les yeux !! Des poissons qui sont de toutes les couleurs, formes et taille et du corail magnifique !! Chaque plongée est une découverte !

Bon le petit hic ce sont les devoirs du soir, des textes à trou, mais rien de bien compliqué. À la fin de ces 2 jours, on passe le test final (un QCM de 50 questions) et nous sommes certifiés Open Waters Divers !

Le temps aura été mitigé et nous n’avons pas visité l’île du fait des cours de plongée.

Après un voyage d’une journée depuis Koh Tao, nous voilà arrivés à Bangkok vers 21h30. Nous prenons un taxi direction le quartier de Siam près du centre commercial MBK Center. On passera nos 2 dernières nuits à la Guest House White Lodge. Confort convenable mais pas la mieux qu’on ait pu faire.

Lendemain matin nous découvrons le grand centre commercial MBK Center. Il s’étend sur 7 niveaux. Pas besoin de retourner au marché de Chattuchak au nord de Bangkok car tout s’y trouve et en plus se négocie.

Le soir, c’est déjà le dernier dîner thaï. Nous prenons notre avion le lendemain matin. Il est très facile de rejoindre l’aéroport en métro.

Laisser un commentaire