Guanajuato et Querétaro, villes coloniales

Le 6 mai 2018,

 

Nous quittons l’agitation de Mexico City pour visiter 2 villes coloniales situées au Nord de la ville qui étaient au coeur de la Nouvelle-Espagne. Leurs centres historiques sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

GUANAJUATO                                                                                                                                                        

Petite ville construite au milieu de plusieurs collines, nous sommes dès notre arrivée enchantés par toutes les maisons colorées sur les flancs de montagne. Un mélange de couleurs qui donne un charme indéniable à la ville. Pour arriver jusqu’au centre, le bus local que nous prenons à la estacion centrale de autobuses de Guanajuato (6$Me) emprunte plusieurs tunnels, assez étroits et mal éclairés. Un véritable labyrinthe de rues a été construit sous la ville, pour voitures et piétons.

Le centre n’est pas très grand mais est d’une vie et d’un charme fou. Il regorge de petites rues pavées piétonnes, de places ombragées avec des fontaines, de maisons colorées, de mariachis qui chantent, de spectacles de rue et de boutiques.

Nous visitons le Teatro Juarez avec sa très belle salle principale dont la décoration est inspirée de l’Alhambra en Espagne.

Le jardín de la Unión et la Plaza de San Fernando sont des petites places ombragées juste a côté du théâtre où il fait bon se mettre en terrasse.
Comme dans toutes les villes, il y a beaucoup d’églises et nous visitons notamment la Basilica de Nuestra Señora de Guanajuato.

Un peu plus loin, se trouve le Mercado Hidalgo, un marché couvert sur 2 niveaux dans un très beau bâtiment avec des boutiques de souvenirs et des stands pour manger.

Le point de vue sur la ville, depuis el Monumento de Pípila (après une ascension sportive d’escaliers) est vraiment magnifique. Un panorama sur toute la ville avec ses clochers, ses maisons et les montagnes en arrière plan encore plus beau au coucher du soleil.

Une ballade à travers les callejones (rues) dans les hauteurs de la ville nous aura permis de voir des quartiers différents, du plus populaire au plus aisé.

QUERETARO                                                                                                                                                             

Notre arrivée à la gare de bus restera un moment fort avec la surprise faites par les parents de Quentin d’être là ! Un beau cadeau d’anniversaire pour ses 30 ans 😊 C’est donc à 4 que nos aventures continuent pour quelques jours.

Cette ville est beaucoup plus grande que Guanajuato, et son centre est tout aussi charmant.
Nous découvrons le centre historique au gré des places, églises et monuments.

L’église Templo Santa Clara de Jésus est très surprenante de l’intérieur avec ses murs tapissés de retables dorés qui nous donnent l’impression d’être submergés par les murs, même un peu trop !

Le Museo-casa de la Zacatecana (nom de sa proprietaire) est un hôtel particulier de plusieurs pièces nous permettant de nous plonger dans la vie de la Nouvelle-Espagne et d’en apprendre plus sur le meurtre de son mari qu’elle perpétra jusqu’à devenir une légende.

Nous marchons aussi jusqu’à l’aqueduc, point de vue sur une partie de la ville et rendez-vous des amoureux.


Conseils pratiques :

– depuis Mexico City, le bus pour Guanajuato se prend à la station de bus Norte, il coûte 614$Me
– le bus Guanajuato-Querétaro coûte 228$Me
– le mieux est d’acheter les tickets de bus sur le site internet de PrimeraPlus, par exemple, car ils sont moins chers qu’en guichet

Les Blog Trotters

3 Replies to “Guanajuato et Querétaro, villes coloniales”

  1. Typique,coloré, j aime bcp ce côté hacienda un charme fou👍

  2. Magnifique merci pour ces magnifiques photos 😚

    1. marine&quentin dit : Répondre

      Merci beaucoup Sandrine !! 😁😁

Laisser un commentaire