Erg Chegaga, nous voilà !

 

Le 04 mai 2015,

Il est temps de quitter le village et rejoindre Nkob. Nous prendrons plusieurs taxis jusqu’à Zagora, la route longe la vallée du Drâa avec des millions palmiers dattiers.

A Zagora nous allons à l’agence de voyage avec laquelle Redouane travaille. En attendant notre 4×4 nous allons acheter nos chèches et une djellaba pour Quentin.

La chaleur est différente que celle de la montagne, bien plus sèche et écrasante. Un thermomètre indique 45°C à l’ombre…

Le 4×4 est arrivé, nos sacs sont installés sur le toit et nous pouvons mettre nos chèches. Sur la route nous faisons une étape par un village souterrain et une coopérative de poterie.

Arrêt dans la ville de Mhamid, dernière ville avant de s’élancer sur les pistes du désert.

On s’enfonce dans le désert et nous commençons à voir les premières dunes, avec Tinariwen en fond musical, l’ambiance nomade est là !!

Habib notre chauffeur active les 4 roues motrices pour ne pas s’embourber dans les dunes, on est assez secoué à l’arrière, heureusement que notre 4×4 est confortable.

Nous arrivons presque au bivouac, Habib me laisse sa place au volant !! Haha c’est tellement cool, la sensation de glisser sur le sable est top !

Nous arrivons à destination dans l’Erg Chegaga, où se trouve l’une des plus hautes dunes du Sahara marocain. Le bivouac est magnifique. Installé entre deux dunes, une dizaine de tentes nomades encerclent le camp avec au centre un grand salon. Une fois nos sacs installés dans notre tente, nous prenons un thé et partons avec Redouane marcher dans les dunes.

Le soleil commence à descendre dans le ciel, ce qui donne une couleur particulièrement magnifique au sable. Nous marchons sur les crêtes des dunes, prenons plusieurs photos et Redouane nous montre au loin une grande dune. C’est Chegaga, celle que nous allons grimper pour voir le coucher de soleil et qui fait 300mètres d’altitude. La marche est difficile avec nos chaussures de randonnée, mais le spectacle est tellement splendide qu’on les oublie vite.

Redouane et Quentin s’élance à l’assaut de la dune finale en courant, il faut se dépêcher car le soleil se couche très vite. Nous les 3 filles, sommes seulement au pied de la dune, on s’enfonce dans le sable jusqu’aux genoux. Une fois en haut on peut profiter de quelques minutes du coucher du soleil, mais aussi d’un beau lever de pleine lune juste derrière nous. Waaouh…

Nous vidons les 3kilos de sable que nous avons dans chaque chaussure, puis rentrons au bivouac éclairés uniquement par la lune.

Nous nous installons à table, Abdou nous a préparé plein de bonnes choses à manger. On se régale !!

Nous allons tous autour du feu et les gérants du bivouac commencent à jouer des percussions et chanter des chansons nomades. Nous partons nous coucher, fatigués mais la tête remplie de belles images.

Un très beau moment apaisant en plein cœur du désert, et comme nous a si souvent dit Redouane :

« Le désert ne se raconte pas, il se vit »

 


Bonnes adresses :

  • Agence Atlas Experience à Ouarzazate, tenue par notre ami Redouane un jeune berbère qui connaît parfaitement son pays !
    Son agence propose différentes excursions sur-mesure à travers tout le Maroc, hors des sentiers battus.
    Vous pouvez y aller les yeux fermés, n’hésitez pas à le contacter !

Laisser un commentaire