Bangkok

 

Du 17 au 19 août 2014,

Départ de l’aéroport en taxi pour le centre de la ville. Un dépaysement total. Le voyage en taxi est appréciable pour avoir un 1er coup d’œil sur la ville. Des buildings, de la végétation, des tuk-tuk et mobilettes partout !

Après avoir été déposés à côté de Khaosan Road (qui se révéla être une belle erreur) et avoir été interpellés par 3 personnes (pas toutes de confiance) on peut enfin prendre le chemin à la recherche d’une Guest House. Autant dire que l’arrivée dans le centre fut sportif !

Nous trouvons une guest house (sale et humide) mais nous changeons finalement pour celle de Tavee dans le quartier de Thewet. Un endroit plus agréable et une Guest House très cosy. Ensuite départ en bus pour le marché de Chattuchak. Le bus est d’une autre époque, les arrêts ne sont pas facile à trouver. Le prix du ticket est de 8THB (bahts) environ 20 centimes, ils s’achètent directement dans le bus.

Chattuchak est un immense marché où on trouve de tout, situé au nord de la ville (pas à côté je vous l’assure) et présent seulement le week end. 2h à déambuler dans les allées, à se mélanger avec les thaïlandais et à goûter au joie de leur nourriture (et surtout aux fruits) : mango sticky rice (50THB), fried eggs (30 THB) et glace à la coco (30 THB). Un délice !

Fin d’après midi, retour à la Guest House où après la douche nous tomberons comme des mouches pour nous réveiller à minuit… Le décalage horaire n’y est pas étranger.

Le matin nous voilà parti en bus pour aller à la gare pour réserver nos billets de train pour Chiang Mai. La gare n’est pas superbe mais les dames pour nous conseiller sont très gentilles !
A la sortie, nous prenons la direction des temples ! Enfin nous voulons mais un passant nous dit qu’à pied c’est long et en plus dans le centre même il vaut mieux éviter d’y aller en ce moment car ici se rassemble tous les manifestants du régime. Il nous négocie, sans lui demander, un tuk-tuk pour aller au bord du fleuve et prendre un bateau (Long boat). Baptême de tuk-tuk.

Nous faisons un tour de Long boat durant 40mn (au lieu d’1h, car il allait très vite !) sur le klong Bangkok Yai et sur le klong Mon. C’est très impressionnant de voir les habitations sur pilotis, la diversité des constructions (certaines sont magnifiques, d’autres en ruine ou effondrées). Le pilotage du bateau semble difficile, on penche beaucoup dans les virages et le pilote ralentit parfois car avec les vagues ça bouge beaucoup.

Le conducteur du long boat nous dépose au quai du temple Wat Arun. L’entrée n’est pas excessive (50 bahts/personne) mais sportive. Les marches sont très raides surtout au 2ème et dernier étage. Le temple est très joli avec une vue sur tout Bangkok !! Il y a aussi un jardin avec plusieurs temples que l’on peut visiter.

Il fait très chaud, et comme l’eau n’est pas potable nous devons tout le temps acheter des bouteilles d’eau (10THB).

Ensuite direction le Wat Pho, juste en face de la rivière. Mais avant la visite, on a mangé dans une gargotte proche du temple, un très bon Pad thaï au poulet. Un mélange de noodles, pousses de soja, carottes, cacahuètes, tofu et autres légumes.

La visite du temple coûte un peu plus cher (100 B/personne) mais vaut le coup. Entre les cheddhis, le bouddha couché, les statues alignées de Bouddha et autres petits temples à son effigie, on en prend plein la vue !! On aura eu le droit à l’averse quotidienne en fin de visite.

Le Palais Royal est malheureusement fermé, nous partons pour la statue de Bouddha qui fait 40 mètres de haut. Impressionnante. Dommage qu’elle soit plate. Un détour par le bureau du tourisme qui nous servira à rien (ils vendent des prestations toutes faites en fonction de votre parcours) et on rentre à pieds à la guest house une noix de coco à la main pour en siroter le jus. Trop bon !!

Le soir nous allons voir la fameuse Khaosan Road. Beaucoup de monde, de bars, de stands qui vendent de tout (faux permis/carte de presse, vêtements…) et quelques gargotes où nous achetons un très bon pad thaï.

Cette rue est très touristiques et il faut se méfier des bandits comme ils disent !

Laisser un commentaire